06/02/2006

Une ancienne qui a de la reprise...

Cliquez pour voir en haute résolution (1667x1211)


Pour célébrer la reprise du site, rien de tel qu'une superbe préparation d'ancienne comme on les aime… Il y a peu, Thierry Ghielmini, président du Club Porsche de France région Bourgogne/Franche Comté, me contacte pour me proposer de jeter un oeil sur le site web de ces deux fils, qui ont ouvert il y a quelques années leur propre garage sous l’enseigne MCG Propulsion. D’emblée, ce nom me rappelle un article extrêmement intéressant paru dans un ancien numéro de Flat6 Magazine à propos d’une réplique de 2.8 RSR réalisée par les deux passionnés en question. Je décide donc de m’intéresser en particulier à cette étonnante transformation qui, si elle ne date pas d’hier, fait néanmoins toujours autant parler d’elle à chaque rassemblement qu’elle honore de sa présence.

A la base, il s’agissait d’une 2.7 S américaine dotée d’un moteur de SC 3.0 et d’ailes de 3.2. Des modifications qui importent peu, puisque nos deux passionnés, Maxime et Clément Ghielmini, commence par démonter tout ce qui peut l’être, afin de se retrouver en présence d’une caisse entièrement nue. Ensuite, débute la découpe des ailes arrière, afin de souder des extensions provenant d’une 930 3.3, qui procurent 1 cm de largeur supplémentaire de chaque côté. Les travaux de carrosserie se succèdent ensuite avec, notamment, le bouchage de la trappe à essence, le soudage du toit ouvrant et l’installation de nombreux éléments en carbone : ailes avant, bouclier, capot avant à attaches rapides et capot-moteur. Ce dernier, doté d’une grille de 2.2, en alu, perd ses vérins et est désormais fixé par de simples charnières, également en alu. Le pare-choc arrière est quand à lui joliment ajouré. Ajoutez à cela des panneaux de portes rudimentaires et des vitres en macrolon, et vous obtenez une véritable bête de piste accusant seulement 950 kg à vide, incluant les 41 kg de l'arceau 18 points et 45 kg de renforts...

Si je vous parle d'une "bête de piste", c'est que le moteur et le châssis ne sont pas en reste, loin de là ! Ainsi, le capot arrière ne s'ouvre plus sur un "petit" 3 litres, mais sur un moteur de 964 Cup 3.6 doté de pistons Mahle qui portent sa cylindrée à 3,8 litres. Traité à l'époxy et au téflon, il dispose également d'arbres à cames de 993 RSR 3.8, de coupelles de soupapes renforcées et d'une nouvelle ligne complète d'échappements "spaghettis". Le radiateur d'huile provient d'une 930 3.3 Flatnose. Ainsi, la puissance du 6 à plat est désormais estimée à plus de 320 ch, contre 260 à l'origine. On obtient donc un rapport poids/puissance minime de seulement 2,97 kg/ch ! Cependant, la boîte 5 rapports de 964 Cup – d'où provient également l'embrayage – étant dotée de ponts courts, la vitesse maximale ne dépasse pas les 235 km/h, néanmoins amplement suffisants pour rouler sans risque avec une telle voiture. Et dès lors, la fulgurance des accélérations impose une importante préparation châssis…

Ainsi, ressorts et amortisseurs proviennent d'une véritable 2.8 RSR, tandis que les trains avant et arrière, renforcés, sont montés sur Uniball. L'incontournable barre anti-rapprochement, en alu, est bien sûr au rendez-vous. Les jantes 18 pouces sont équipées de Pirelli P Zero en 225 à l'avant pour 285 à l'arrière. Des disques de 964 Turbo 3.3 ont été adoptés pour les deux trains. Les avant sont pincés par des étriers 4 pistons de 964 RS, tandis que les arrières bénéficient d'étriers avant de Carrera 2 modifiés.

Au total, il aura fallu plus de 2 ans et 2000 heures de travail intensif pour arriver au résultat actuel, qui n'a certainement pas fini d'étonner. De plus, les deux frères, aidés par Pascal Stricker qui les a rejoint il y a deux ans, profitent de l'hiver pour améliorer la voiture. Au programme : modification du train avant, amélioration du comportement général, augmentation de la puissance d'environ 20 ch et certainement adoption d'une boîte 6 rapports afin, disent-ils, "de mieux pouvoir aller chatouiller les 996 GT3 Cup" qui, pilotées par des pros, ne leur prennent actuellement que quatre secondes sur le circuit de Magny Cours ! De plus, l'équipe prépare actuellement une 914-6 GT destinée à participer en juillet au Mans Classic et travaille également, à ses rares heures perdues, sur une réplique de 935...

Album photo --- Site officiel MCG Propulsion


22:47 Écrit par Champi, admin. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.